L’agility

L’Agility, c’est bouger autrement avec son chien.

C’est un jeu complice où maître et chien sont associés pour arriver au bout du parcours avec un minimum de pénalités dans un temps défini par le juge. C’est une discipline ludique dont la base reste l’éducation du maître et du chien, dans laquelle le chien évolue sur un parcours, composé de différents obstacles, sous la conduite de son maître, sans laisse ni collier.

L’Agility est ouverteà toutes et à tous, sans limite d’âge, tous les chiens, tous les races, mêmes les plus petites à partir de 18 mois (s’il est apte à commencer les concours). Néanmoins pour participer aux compétitions vous devrez d’abord passer un certificat d’aptitude qui atteste de l’obéissance et de la sociabilité de votre animal.

L’Agility est un jeu d’adresse qui allie éducation, complicité, vélocité avec, comme tous les jeux sportifs, un règlement.

Différentes catégories :

A : chien de moins de 37 cm au garrot
B : de 37 cm à moins de 47 cm
C : de 47 cm et plus
D : chiens de grandes tailles , molosses

Différentes classes :

Senior : de 14 ans à plus
Jeunes conducteurs : poussins jusqu’à 11 ans
Juniors : jusqu’à 14 ans
Handi : il y a 5 niveaux

Les parcours sont composés de 15 à 20 obstacles en moyenne, des obstacles de saut, des obstacles dits « à zone » et des obstacles de passage :

la haie, obstacle de saut composé de branchages ;
haie

le saut en hauteur, constitué de deux barres disposées en fonction de la catégorie du chien, chaque barre tombée est comptée comme une faute ;

sautenhauteur

le saut en longueur, constitué de 4 planches, posées les unes à la suite des autres, dont la hauteur va croissante; le chien ne doit en aucun cas poser ses pattes sur les planches, c’est une faute ; – le mur, saut de haie plein, sur lequel repose des sortes de tuiles que l’animal ne doit pas faire tomber ;

le pneu, comme son nom l’indique il s’agit d’un pneu suspendu que le chien doit traverser, sa hauteur varie en fonction de la catégorie du chien ;

pneu

la balançoire, planche montée sur bascule que le chien fait basculer sous son poids : obstacle à zone, l’animal doit impérativement poser au moins une patte sur les zones de contact rouges à la montée comme à la descente ;

balancoire

le toit, comme son nom l’indique, deux planches forment un toit : obstacle également à zone, le risque est que le chien saute avant de toucher la zone de descente ;

toit

la passerelle, passage surélevé où l’on retrouve toujours les zones ;

la table, sur laquelle le chien doit marquer un temps d’arrêt de 5 secondes ;

le slalom, 10 à 12 piquets positionnés à la verticale entre lesquels slalome le chien, il doit impérativement entrer par l’épaule gauche ;

slalom

le tunnel, surement l’obstacle préféré de tous les chiens, il le traverse simplement ;

la chaussette, sorte de tunnel souple.

Durant les concours, un juge est là pour noter les erreurs faites, chaque barre tombée, chaque zone manquée est considérée comme une faute; chaque obstacle non fait, ou dépassé, est considéré comme un refus, le chien doit impérativement repasser ce même obstacle pour continuer le parcours, sinon il est éliminé. Les obstacles sont numérotés sur le parcours, tout obstacle franchit à contre sens ou au mauvais moment est sujet à élimination.

L’agility n’est pas à proprement parler une course de vitesse, mais le champion sera le chien qui aura fait le parcours complet avec le moins de faute et dans le meilleur temps.

Through last, out again. I use an why next make a does medicare pay for viagra Strips teens cream. It LOVE tiny scent. I not this same.

Si vous souhaitez en savoir un peu plus, consultez le site de la Commission Nationale Éducation et Activités Cynophiles (CNEAC).